“Nénègle sur la montagne”

« Nénègle sur la montagne » de Benoît Charlat

Nénègle est tout en haut de la montagne, avec son doudou, son biberon, son beau camion rouge et sa tétine. Mais comment va-t-il faire pour s’envolé, chargé comme il est ?

Nénègle a la panoplie complète d’un tout-petit avec doudou, biberon, jouet et tétine. Pour s’envoler, il s’accroche à ses affaires, mais tombe, car il ne peut pas bouger ses ailes. Il lâche donc tous ses objets petit à petit, pour finir par s’envoler…vers la liberté ! Avec des illustrations et des textes simples, Benoît Charlat amène de façon très accessible un sujet parfois source d’angoisses pour les tout-petits : grandir.

Pourquoi j’aime ce livre ?
J’aime beaucoup cet album car il peut avoir deux lectures différentes. Les plus jeunes resteront sur l’histoire en elle-même : comme Nénègle qui se sépare de ses affaires pour s’envoler, grandir implique de se détacher de certaines choses, comme un biberon ou une tétine. Mais pour les plus grands (et comme pour mon article précédent sur “Le secret”, ce livre a aussi un message pour nous, adultes 😉), nous pouvons comprendre autrement l’idée de se détacher de certaines affaires pour aller vers la liberté. Ce livre peut être vu comme une incitation à se détacher du matérialisme, de la surconsommation, un appel à la « décroissance » pour se libérer de notre dépendance aux objets. Il peut donc être un support utilisé en ce sens avec les enfants plus grands, pour une discussion sur « de quoi a-t-on réellement besoin ? ».

N’est-ce pas le moment d’engager une discussion sur la quantité de jouets à la maison ? 😉